La Fédération FDN et SCANI ont répondu à la consultation de l’Arcep sur les fréquences du 6 janvier 2017.

En effet, plusieurs membres de la Fédération ont une activité de collecte radio, et, à ce titre, ont une expérience pratique de l’adduction en collecte radio de différents types de territoires.

La réponse développe les axes suivants :

  • D’abord, des réserves multiples et fondées concernant la Directive Radio de l’Union Européenne (RED, Radio Equipment Directive, 2014/53/EU), qui risque d’entraver durablement les actions conduites par nos associations pour apporter des solutions dans des territoires où l’établissement d’une boucle locale radio est nécessaire ;
  • La carence manifeste du modèle utilisé pour régler les problèmes de couvertures utilisé jusqu’ici, qui ne prend pas en compte les spécificités territoriales ;
  • La nécessité d’une modernisation des RIP radios actuels dans les zones blanches ;
  • L’importance d’organiser une bonne communication entre les utilisateurs du spectre ;
  • Les risques en termes de perturbations occasionnée par la cohabitation avec la 4/5G, dans l’hypothèse d’un partage multi-protocolaire des spectres, en zone urbaine ;
  • Concernant les réseaux PMR, nous estimons que ceux d’importance vitale doivent disposer de spectre radio dédié ;
  • Enfin la nécessité de réfléchir en incluant toutes les échelles de structures, y compris les petites ;

La réponse à la consultation peut être retrouvée ici.

Categories: Blog
Comments are closed.